福彩3d开机号试机号 Aller au contenu

          PMA pour les couples de femmes: ?mère et mère? sera inscrit sur l'acte de naissance

          La ministre de la justice opte pour l'inscription ''mère'' et ''mère'' sur l'acte de naissance des enfants de couples de femmes, dans la cadre du projet de loi bioéthique.

          ?Mère et mère?. Ce sont les mots qui seront inscrit sur l'acte de naissance des enfants de couples de femmes, a déclaré la ministre de la Justice Nicole Belloubet, sur BFMTV ce lundi. Cette annonce s'inscrit dans le cadre du projet de loi bioéthique.

          ? LIRE AUSSI - PMA: le texte controversé sera examiné fin septembre

          ?Sur l'acte de naissance, appara?tra ''mère'' et ''mère'' quand nous avons des enfants qui sont issus d'une PMA pour un couple de femmes?, a annoncé la ministre. ?La réalité c'est celle-là: cet enfant a deux mères, et bien il aura deux mères à l'état civil?, a ajouté la ministre. ?Sans doute mettrons-nous la mère qui accouche en premier puis l'autre mère ensuite?, a ajouté Nicole Belloubet, qui porte ce texte avec les ministres de la Santé Agnès Buzyn et de la Recherche Frédérique Vidal.

          La loi bioéthique, qui prévoit l'élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules, sera examinée à l'Assemblée nationale en septembre. La réforme de la filiation est au c?ur des débats qui ont précédé la présentation du projet de loi en Conseil des ministres. L'option retenue par le gouvernement a été l'établissement d'un dispositif de filiation spécifique pour les enfants nés d'une PMA au sein d'un couple de lesbiennes.

          Avant une PMA avec don de sperme, les couples de femmes devront signer une ?déclaration commune anticipée? devant notaire, à transmettre à l'officier d'état civil après la naissance. Les deux femmes, celle qui a porté le bébé ainsi que sa compagne, seront ainsi reconnues comme les parents. Pour les associations LGBTI, ce dispositif crée ?une discrimination? envers les couples de lesbiennes par rapport aux couples hétérosexuels ayant eu recours à la PMA. Elles préféreraient un dispositif unique pour tous les couples ayant recours à une PMA avec don, qu'il s'agisse d'homosexuelles ou d'hétérosexuels.

          ? LIRE AUSSI - Chantal Delsol: ?PMA, le “progrès” comme fatalité?

          ? VOIR AUSSI - Les évolutions de la bioéthique de 1994 à 2019

          Le Figaro
          Le Figaro Premium

          Abonnez-vous pour 1€ seulement

          Annulable à tout moment

          Réagir à cet article

          1629 commentaires
          • professeurtournesol

            cela fait des années que la Pma est autorisée pour les couples de meme sexe dans de nombreux pays….
            l'Angleterre ou la Belgique en sont 2 exemples…..et ca ne pose pas de problèmes particuliers….!...ni pour les familles ni pour les enfants !!!

          • Avatar de Teutatèssuppr

            Teutatèssuppr

            Oui, comme dans tous les pays européens où la PMA avec donneur de sperme existe.
            Un non-événement.

          • jean charles cotonnet

            En fait, le gamin pourra être désigné par le qualificatif d' "entre deux mères"......
            Un bon cru !

          • andre.strasbourg

            les médecins ne sont pas là pour assouvir des fantasmes mais pour soigner des malades.

          • Ranger57f

            Moralité : les deux mères se rient de cet embobinage (juridique).

          • Ranger57f

            Pourquoi tant de remous à droite ?
            Je ne vois vraiment pas où est le problème, car au final les deux mères feront la paire et ce sera parfait.

          • JC PPP

            Il y a la mère qui porte l'enfant et la maratre. Le père est celui qui fourni le sp...me.

          • Michel HERNOUX

            Quand je pense que des personnes ayant atteint un age avancé recherchent leurs origines parentales, je suis un peu sceptique quand ceux ci vont essayer de retrouver les traces de leur naissance ! Mais on ne peut arrêter le "progrès" (Si toutefois cela est considéré comme un progrès).

          • JC PPP

            Du n'importe quoi. Il y a la mère biologique qui a porté l'enfant et une belle mère d'adoption. Et le père existe bel et bien, même si elles veulent l'ignorer.

          • Avatar Abonné
            eol77

            A partir du moment où l'on considère que la souffrance psychologique, résultant d'un désir inassouvi d'enfant, d? à une infertilité qui n'a aucune cause pathologique, justifie une prise en charge par la médecine et par la solidarité nationale, alors ce sont toutes les souffrances psychologiques, résultant de toute forme de frustration, qu'il faut prendre en charge.
            .
            Prendre en charge cette forme spécifique de souffrance psychologique, mais pas les autres, serait incohérent, mais surtout discriminatoire.
            .
            On sait par exemple qu'un physique disgracieux peut entra?ner une souffrance et des troubles psychologiques très importants, potentiellement sources de nombreux autres problèmes.
            En suivant cette logique des promoteurs de la PMA sans père, il faudrait donc que la médecine et la collectivité prennent en charge les interventions de chirurgie esthétique pour toute personne s'estimant lésée par un physique peu avenant.
            .
            Tout aussi sérieusement, on sait que la "misère sexuelle" peut entrainer des troubles psychologiques particulièrement graves, avec des conséquences parfois dramatiques, y compris pour son entourage.
            Si l'on suit la logique qui guide le projet gouvernemental, l'état serait en définitive contrait de rouvrir des maisons closes, gérées par la Sécurité sociale, qui en rembourserait les "prestations", afin d'atténuer ces souffrances, et d'en limiter les effets.
            .
            Cette comparaison, en apparence saugrenue mais tout à fait pertinente, démontre l'incohérence du projet.

          • francparler

            le Conseil d’état qui nie la discrimination alors qu'il est en train d'en créer une puisque vous privez l'enfant d'un père. quid de l'état civil quand vous présenterez vos papiers? né de père inconnu ou de mère et mère là vous aurez forcement une discrimination car vous ne serez pas reconnu comme personne normale

          • Jacques PIN

            On peut dire qu'avec cette loi, l'enfant et sa personnalité future ne sont que des "choses" que les adultes peuvent manipuler selon leurs propres fantasmes. C'est triste d'applaudir ce genre de dérive de la loi, et de l'intervention étatique, là où elles n'ont rien à faire!

          • Justin a boy

            Là , ce serait le coup de grace porté à notre civilisation si l' absurde projet de loi porté par cette sorcière venait à être adopté..j'espère de tout c?ur que le peuple de France par tous les moyens s'opposera à cette abomination....... ........

          • Jacques PIN

            On peut dire qu'avec cette loi, l'enfant et sa personnalité future ne sont que des "choses" que les adultes peuvent manipuler selon leurs propres fantasmes. C'est triste d'applaudir ce genre de dérive de la loi, et de l'intervention étatique, là où elles n'ont rien à faire!

          • boussaroque.paul

            La simple vérité ne doit-elle pas être acceptée par nos super politiciens ? Comment jouer la franchise jusqu’au bout en évitant toutes contorsions ridicules : 2 mères, ou 2 pères, marchandisation de couts énormes et inutiles imposés à tort à la Sécu … Pourquoi ne pas faire na?tre ces enfants par accouplement normal d’un homme et d’une femme dont les yeux et oreilles seraient bandés, et sous tranquillisant si nécessaire ? Et enregistrer les enfants comme nés de père ou mère inconnue et adoptés, comme bien d’autres, sans faire de chichis. Ou nés du président de la République, pour tenir compte du rejet de cette pratique imposée au public contre son expression…En somme donner tort aux esprits tordus ?

          • michel duchaufour

            Sacrée folle !!!

          • Jacques PIN

            On peut dire qu'avec cette loi, l'enfant et sa personnalité future ne sont que des "choses" que les adultes peuvent manipuler selon leurs propres fantasmes. C'est triste d'applaudir ce genre de dérive de la loi, et de l'intervention étatique, là où elles n'ont rien à faire!

          • Lacombe Lucien

            Beaucoup d'hommes gardent l'essentiel de leurs stéréotypes sur les femmes et la famille de leurs jeunes années d'adolescents, hantés par les normes du groupe et la formidable pression à s'y conformer.
            .
            Croire que cela forme de solides personnalités et de bonnes valeurs pour la société est une mauvaise plaisanterie.
            .
            Il suffit de lire bien des commentaires pour s'en convaincre: doutes, colère, crainte de voir de fragile édifice de "valeurs" vaciller sont les traits dominants des réactions.
            .
            Leur vision des femmes et de la famille est fa?onnée par la contrainte, et des femmes voudraient s'en émanciper ?
            .
            Ces réactions outrées s'emploient à l'encontre des femmes parce qu'elles sont des femmes, et c'est tout.
            .
            Elles voudraient avoir des enfants toutes seules par dessus le marché ? Mais où va la société !
            .
            La mobilisation contre ces lois visent en fait à les faire reculer, sur ce sujet comme sur les autres, dans le cadre domestique, professionnel, et dans la rue.
            .
            Bravo pour ces évolutions législatives qui permettront peut-être à de vrais adultes de pouvoir vivre une vraie vie humaine.

          • jean charles cotonnet

            La solution la plus simple et la plus logique :
            Les nommer ainsi : Mère un.......et Mère deux...de fa?on à pouvoir les distinguer...

          • BIGOUDI XIV

            On pourra bient?t se marier avec son chien, c'est le progrès parisien!

          福彩3d开机号试机号 百加乐公式投注法 抢庄牛牛技巧提前看牌 赌博压大小单双技巧 体球网即时比分手机版 北京pk10走势图分析技巧 四川时时官网平台 海南七星彩版互换专区 ak娱乐是什么 彩票刷返点 测你怎么发财