福彩3d开机号试机号 Aller au contenu

          Antisémitisme: fin d’une vive polémique entre le Grand Orient de France et le Crif

          Antisémitisme: fin d’une vive polémique entre le Grand Orient de France et le Crif
          Jean-Philippe Hubsch, Grand Ma?tre du Grand Orient de France. JOEL SAGET/AFP

          La principale obédience ma?onnique fran?aise a retiré, lundi, un texte qui accusait le Conseil représentatif des institutions juives de France de favoriser l’antisémitisme. Explications.

          ?Non, les francs-ma?ons ne sont pas antisémites, comme ils ne sont ni racistes, ni xénophobes?. Le communiqué publié par le Grand Orient de France, lundi, et signé par le Grand Ma?tre Jean-Philippe Hubsch, n’est pas banal. à quelques jours du Convent annuel de la première obédience ma?onnique de France, qui se tient à Rouen du 29 au 31 ao?t, ce document entend clore une polémique qui s’est enflammée avec le Crif, le Conseil représentatif des institutions juives de France.

          Un membre de l’une des 1360 loges de cette obédience - la loge parisienne ?Maximilien l’Incorruptible?, qui totalise 53.000 membres - a en effet rédigé en juin dernier ce que les francs-ma?ons appellent un ?v?u?, c’est-à-dire une courte note d’orientation destinée à être soumise au vote de l’assemblée générale, qui se réunit à Rouen cette fin de semaine.

          ? LIRE AUSSI - L’antisémitisme insécurise les jeunes Juifs européens

          Ce texte demandait tout simplement aux responsables du Grand Orient de ?ne plus participer aux différents événements organisés par le Conseil représentatif des institutions juives de France?. Motif de ce boycott de l’institution la plus représentative des juifs en France à c?té des instances religieuses: le ?suivisme? du Crif, selon le rédacteur du v?u, de la ?politique d’Isra?l?, qualifiée de ?politique de l’extrême droite religieuse?. Le texte dénon?ant au passage ?le grignotage par Isra?l des territoires palestiniens?. Ce qui conduirait à une ?montée de l’antisémitisme?.

          Ce v?u, une fois adopté par la loge, a été ensuite transmis au congrès régional du Grand Orient pour vote et approbation. Puis il a été inscrit et publié, dans le dossier des membres de l’assemblée générale nationale, le Convent. Ce qui a alors conduit certains francs-ma?ons à en prendre connaissance. Scandalisés par son contenu, ils ont décidé de le rendre public il y a quelques jours, déclenchant cette violente polémique.

          De la colère à l’incompréhension

          ?Je suis passé de la colère, puis de la stupéfaction à l’incompréhension?, explique Francis Kalifat, le président du Crif. ?Comment une institution comme la Franc-Ma?onnerie pouvait-elle émettre un v?u à la limite diffamatoire pour le Crif et à la limite antisémite par les termes employés? Certes, j’ai aussit?t reconnu la prose mélenchonienne qui n’hésite pas, c’est un comble, à rendre le Crif responsable de l’antisémitisme mais j’ai eu très vite une conversation avec le Grand Ma?tre du Grand Orient. Il était aussi effondré que moi. Il m’a expliqué l’origine du problème. Nous nous sommes trouvés en osmose de pensée sur cette affaire.?

          Francis Kalifat, le président du Crif.
          Francis Kalifat, le président du Crif. LUDOVIC MARIN/AFP

          C’est le texte de ce ?v?u? que le Grand Orient a donc formellement décidé, lundi, de retirer définitivement. Comment toutefois un tel ?v?u? a-t-il failli arriver au Convent national du Grand Orient?

          L’origine du problème est double, explique une source interne à cette organisation. Un franc-ma?on connu pour ses ?opinions antisioniste et mélenchoniste?, membre d’une loge ?partageant cette même vision?, a effectivement rédigé ce texte. Il aurait d? être soumis à un vote de niveau régional avant d’être destiné au vote national du Convent. Mais il est passé à travers les mailles du filet sans que l’instance régionale ne puisse le consulter. Il s’est alors retrouvé dans le catalogue des v?ux à voter par les délégués nationaux.

          Le 26 ao?t, explique plus officiellement le Grand Orient par communiqué, la commission régionale saisie de ce texte a ?légitimement décidé de le retirer? pour deux raisons. La première tient à la forme: ?ce v?u, indique la même source, n’a jamais été présenté au congrès de la région de rattachement de cette loge (Région Paris 3) et il n’aurait pas d? être transmis pour analyse au Convent?. La seconde concerne le fond: ?comment, indique ce même communiqué, peut-on imaginer que des francs-ma?ons du Grand Orient de France puissent être antisémites? L’antima?onnisme et l’antisémitisme sont deux formes de haines, souvent jointes dans l’obsession du complot judéo-ma?onnique, et le sang de nos ancêtres juifs et francs-ma?ons n’a que trop coulé dans l’histoire?.

          La haine d’Isra?l

          ?L’affaire est désamorcée mais le mal est fait, regrette une source interne au Grand Orient qui requiert l’anonymat. Le Grand Orient est progressiste. Il a des loges en Isra?l. Il est favorable à une solution à deux états indépendants. Mais il n’a strictement rien à voir avec l’antisémitisme. La justice ma?onnique interne sera probablement saisie.?

          ?L’affaire est close? pour Francis Kalifat, le président du Crif, qui se dit ?pleinement satisfait? de la fa?on dont le Grand Orient a réagi pour la traiter et il assure qu’?il n’y a pas de rupture entre le Crif et le Grand Orient?.

          Mais ce responsable se montre très inquiet car une ?telle polémique ne se serait jamais produite? il y a quelques années: ?la société fran?aise est perméable à la diffusion d’un nouvel antisémitisme, observe Francis Kalifat, qui n’est pas suffisamment combattu et traité: la haine d’Isra?l. S’il est légitime de critiquer la politique israélienne - et personne ne s’en prive en Isra?l -, cela ne peut pas conduire à la délégitimation de l’existence de l’état d’Isra?l. Or, c’est précisément ce que vise ce nouvel antisémitisme. Sous ce masque, il travaille à la fin d’Isra?l. Il est donc urgent en France de passer de franchir un pas indispensable. L’Assemblée nationale fran?aise doit voter la résolution présentée par l’IHRA (International Holocaust Remembrance Alliance) qui inclut, dans la définition de l’antisémitisme, la haine d’Isra?l?.


          ? VOIR AUSSI - Antisémitisme: une manif, et après?

          Sur le même sujet
          Aucun article
          Le Figaro Premium

          Abonnez-vous pour 1€ seulement

          Annulable à tout moment

          Réagir à cet article

          150 commentaires
          • Papou didi

            Quand les francs-ma?ons dictent quelque chose à nos dirigeants politiques ceux-ci exécutent rapidement ce qu'ils veulent.

          • EDIT75

            La puanteur antisémite comme sous le nazisme, destabilisatrice refait son chemin, du bistrot à l harangue politique jamais sanctionnée, elle touche maintenant la face cachée du système..les nains.. "Méfiez vous des petits riens "disait celui qui en est le prédicateur.. Melenchon le manipulateur

          • Jajacques

            Qui se ressemble s'assemble.

          • La seringue

            Les G.°. M.°. devraient pouvoir y participer à titre personnel mais pas en tant que G.°.M.°. !

          • Promeneur

            Une chose est s?re : 80% au moins des citoyens s'en f...

          • Gilles et Jones

            les francs ma?ons ont-ils cru avoir une liberté d'opinion? La maison mère a opportunément rappelé les limites à l'audace.

          • louis4

            Je suis surpris. Les ma?ons jouissent d'une opinion favorable. Ce discours mélanchoniste étonne et dérange

          • zzz999

            le CRIF entend faire la loi partout et on le laisse faire !

          • Avatar Abonné
            Benoit00300100

            Je découvre que la ma?onnerie existe; l'on nous expliquait naguère que c'était une lubie de complotistes. On apprend aussi qu'il existe une justice parallèle en France appelée "La justice ma?onnique". Ce qui est interdit en droit Fran?ais.

          • 3647282 (profil non modéré)

            Trop fort la LICRA : elle planifie et organise toute la pensée fran?aise ! A quand le réveil des "nationalistes" et autres "patriotes" qui devraient, selon l'Histoire, être de bons catholiques ?!

          • zzz999

            A part ?a la liaison Judéo - ma?onnique était un pur fantasme...promis juré !

          • zzz999

            Si même le GODF se rebelle contre la maison mère où va t'on ? ......MDR !

          • Tamere Tonpere

            Pour certains, ceux qui n'approuvent pas la politique d’Isra?l sont forcément antisémites, ?a aussi c'est un scandale.

          • Avatar Abonné
            B CH

            La FM n'est pas incompatible avec des maux tels que le racisme lorsque ?a peut être un moyen d'atteindre ses fins. Relire dans l'histoire, les déclarations du FM Jules Ferry (1885) et ses comparses pour justifier la colonisation. On a récemment (en 2012) honoré sa mémoire en très haut lieu. Ainsi elle a soutenu la colonisation pensant diffuser ses idéaux révolutionnaires. Puis, lorsqu'il s'est avéré que l'édification sociale et politique pouvait davantage refléter les bienfaits rédempteurs du christianisme que les racines révolutionnaires idéalistes de 1789, la FM a décidé de mettre fin à la colonisation. Elle n'est antiraciste que pour diaboliser ce qui reflèterait encore des éléments du catholicisme. Idem pour l'usage d'autres anti-quelque chose.

          • Morpain

            Il ne reste plus qu'à espérer que la loge parisienne "Maximilien l'incorruptible" change immédiatement d'obédience puisque le Grand Orient, dit "de France", prend ses ordre au CRIF

          • trebotier

            Ah, je me trompais, la France est encore une démocratie, tous les ma?ons votent !

          • creutzwald

            Isra?l est bien expansionniste..seuls les fanatiques nient..

          • zazaboomer

            " IHRA (International Holocaust Remembrance Alliance) qui inclut, dans la définition de l’antisémitisme, la haine d’Isra?l?. "

            La Ligue des Droits de l'Homme à clairement répondu sur cette aberration ! https://www.ldh-france.org/definition-de-lantisemitisme-de-lihra-attention-danger/

          • Promeneur

            Bras-dessus bras-dessous, cahin-caha, clopin clopant ... l'Homme na?t bon n'importe où et la société le corrompt n'importe où, dirait Jean-jacques car c'est si bon le libre-échange. Honni soit qui mal y pense.

          • Christian Léon

            Pour ce qui est de la première raison ? :
            - 1/ ?ce v?u, ...n’a jamais été présenté au congrès de la région de rattachement de cette loge (Région Paris 3)?
            Je pense qu’une telle importante réflexion sur la définition de ′l’antisémitisme′ et l’envergure de ses limites aux idées philosophiques étendues, ne pouvait suivre le chemin restrictif signataire du Régional pour ensuite être remis pour Lecture de ces Propositions au Convent national du Grand Orient. Car il s’agit là d’une Réflexion Universelle dépassant la limite d’un groupe de penseurs de la Région Paris 3.

            Pour ce qui est de la seconde raison ? :
            - 2/ la définition même de
            ?l’antisémitisme ?, ce qui est de la Haine contre les juifs et ce qui ne l’est pas, ce qui le définit Haine ou pas, et reste dans l’expression Politique telle qu’en Isra?l s’exprime une Opposition d’idées et directions politique d’Opposition, c’est là aussi un espace qui appartient aux multiples Pensées dans l’Universalité, plus qu’à un groupe étendu de penseurs, même partageant une histoire commune, un destin commun. Ce groupe de penseurs est là pour orienter dans la racine et étymologie le mot ′sémite′ jusqu’avant le déluge de la période Antédiluvienne de la descendance de Noé faisant aujourd’hui toutes les Nations éparpillées de l’humanité, plus que l’origine et existante après guerre mondiale du mot emprunté par un savant et depuis mot chargé de tout et abouti à une confusion où la Haine s’exprime dans le populisme, l’ignorance et la fausseté...

          福彩3d开机号试机号 金牌二人麻将下载 领航计划软件手机版下载 北京pk10三码公式教程 复式投注价格表 多宝娱乐网址 手机炸金花赚钱提现金 福彩3d绝杀下期一码 江苏时时开奖网 mg游戏 谁能入侵黑彩服务器